La méditation Kundalini

Qu’apporte t’elle?

Quand et comment la pratiquer?

Découvrez les explications de Dominique VINCENT, praticien en psychothérapie et formateur, enseignant la méditation depuis les années 70, ainsi que mon propre témoignage:

Explications

C’est une méditation active que l’on peut faire en fin d’après-midi, après une journée de travail stressante. Elle donne beaucoup d’énergie pour une fin de journée sereine. Comme pour sa sœur, la méditation dynamique, il existe une musique préparée pour elle (Disponible ici).

Elle a été mise en place et expérimentée par le maître Indien Bhagwan Shree Rajneesh, maintenant appelé Osho.

Cette technique est composée de quatre parties de 15 minutes chacune. Vous gardez les yeux fermés pendant toute sa durée.

Première partie: Se secouer

Vous vous secouez au rythme de la musique. Au début, vous devez mettre un certain effort physique. Ensuite, vous laissez venir toutes les vibrations qu’éveille la musique. Cela peut être très doux et subtil ou très énergique. Il est important de garder les deux pieds à la même place, fortement ancrés dans le sol, surtout si vous avez tendance à perdre l’équilibre.

Deuxième partie: Danse

Vous laissez venir ce qui vient et vous y prenez votre plaisir, mais sans interférer avec les autres participants.

Kundalini phase 2

Troisième partie: Immobilité

Debout ou assis, vous ne bougez plus. Vous écoutez la musique.

Kundalini-phase3

Quatrième partie: Couché en silence

Vous vous étendez et vous écoutez la musique et les mouvements qui continuent dans votre corps.  Vous goûtez au calme et au repos.

Kundalini-phase4

Mon témoignage

J’ai découvert la méditation Kundalini il y a deux ans. Je la pratique désormais en y prenant beaucoup de plaisir, mais ça n’a pas été évident tout de suite. C’est probablement lié au fait que c’est la toute première méditation que j’ai expérimenté!

Avec le recul, je l’affectionne particulièrement et je la trouve très accessible. Elle peut aussi bien être douce que très énergique, selon ce qui se présente à ce moment là, selon l’énergie dans laquelle je suis.

Chaque fois que je la pratique, je constate que la première partie me permet d’évacuer les tensions, quelles qu’en soient les origines. Il m’arrive de ressentir le besoin de prolonger cette phase quelques minutes supplémentaires. Cette étape me permet d’entrer dans les phases suivantes plus facilement. Plus je fais cette méditation, plus les vibrations viennent facilement, sans le moindre effort. Il m’arrive d’ailleurs parfois de me reconnecter à cet état vibratoire en dehors de la méditation.

Aimant particulièrement les phases de danse libre des méditations, la seconde partie est toujours un plaisir pour moi. J’aime fermer les yeux et me laisser complètement porter par la musique, sans réfléchir à mes mouvements. Là encore, je sens que c’est une étape très « libératrice » pour moi, très légère.

J’aime sentir l’énergie circuler en moi lors de la troisième phase. Je sens qu’elle est mise en ébullition lors des phases précédentes! Me centrer sur mes sensations corporelles me permet de limiter mes pensées, d’être dans l’ « ici et maintenant ».

La dernière phase, que je considère comme étant la phase de méditation profonde, est également un réel plaisir. Je me sens dans un état proche de celui qui précède le sommeil. Les pensées virevoltent parfois, sans que je m’y attarde. Je suis donc incapable de dire ce qui s’est présenté à moi après coup! Cela n’a pas été le cas tout de suite. Au contraire, lors de mes premiers mois de méditation, j’avais plutôt tendance à me dire qu’il fallait que je me rappelle de tout! J’avais donc tendance à récapituler mes pensées au fur et à mesure, ce qui tout l’inverse du sens de la méditation où l’on tend plutôt vers le vide!

Une expérience récente m’a montré que la pratique de la méditation m’aidait à gagner en créativité: J’ai fait la méditation Kundalini il y a quelques jours. A l’issue de celle-ci, j’ai saisi une feuille blanche et un stylo et j’ai pu écrire le texte de la vidéo de présentation de blogdudevperso.com de manière très fluide! J’ai donc pu joindre l’utile à l’agréable!

Et vous, avez-vous déjà pratiqué cette méditation? N‘hésitez pas à déposer votre témoignage en commentaire!

4 réponses
  1. Christophe dit :

    Bonjour Thierry, à te lire , cela me donne envie d’essayer cette méditation ; peut-tu me dire où je peut trouver la musique qui va avec ? merci pour ta réponse.

    Répondre
  2. Fabrice dit :

    J’ai découvert cette méditation dans un stage intensif proposé par Nanna Michael… ça été extra-ordinaire… au début très gêné, on finit par lâcher et prendre bcp de plaisir… je voyais la Shakti danser avec ses bras…
    wow…
    Instant magique

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire